Présentation Ce site n'a aucun but mercantile et est simplement destiné à partager une passion pour la musique et tout ce qui tourne autour. Ce site milite pour le retour du vinyl, de la pipe, du picon, des espadrilles, des rouflaquettes, du zan, de Captain Beefheart et pour l'introduction de Gong au Rock'n'roll Hall Of Fame.

Comment lire les penser des autres?

LE LANGAGE DU CORPS

 

Nous étions mon épouse et moi-même dans un restaurant à Amsterdam.

Près de nous se trouvait un couple de jeunes américains,

l’homme était visiblement très amoureux de son amie,

et elle… beaucoup moins ! Sans avoir entendu un seul mot, je peux vous affirmer,

simplement en observant les gestes et la posture du couple que l'homme va connaître une déception amoureuse. car la jeune femme ne persistera pas dans la relation

Il me suffit d’observer deux minutes les visages, la position du corps, des mains, des jambes, l’utilisation du territoire de chacun…  

Il y a ce que vous dites avec les mots et il y a ce que vous dites avec le corps.

Dans les deux cas, vous en dîtes plus que vous ne le pensez...

Pour prendre un exemple volontairement forcé, rien n’empêche une personne tendu de dire : 

« Aujourd’hui, je me sens calme et détendu »

son corps, lui, dira le contraire, il présentera une certaine rigidité, une certaine crispation visible dans les muscles de son visage mais aussi des mouvements saccadés…

De la même façon, si vous êtes triste et que vous dites je suis gai

votre sourire figé vous trahira...

Soyez congruent.

On dit qu'il y a congruence lorsque ce que l'on montre (comportement externe) est en accord avec ce l'on pense (processus mentaux) et ce que l'on ressent (état interne).

En développant votre sens de l'observation (calibrage) vous apprendrez à repérer si votre interlocuteur est congruent ou non.

Votre corps renseigne sur ce que vous ressentez, sur ce que l’on appelle votre état interne.

Nous pouvons donc dire que notre comportement externe et notre état interne sont liés.

Là où les choses deviennent intéressantes, c’est qu’il existe des mécanismes de rétro-action: le biofeedback. 

Mettez votre corps dans une attitude agréable de détente et…

peu à peu votre mental devrait suivre ainsi que votre état interne, c’est à dire votre ressenti (émotions, sensations…).

Votre corps envoie des messages à votre interlocuteur, à vous de choisir les messages que vous voulez  lui adresser...

 

 

Premier message: 
je suis intéressé par ce que vous dîtes et à votre écoute.

Montrez par des hochements de tête que vous l’êtes vraiment en faisant des « oui » de la tête.

Regardez bien la personne, souriez si elle dit des choses agréables; à l’inverse ayez un visage grave et attentif si elle dit des choses qui sont tristes pour elle…

Les muscles du front (frontal) dans une situation d’écoute devront plutôt être relevés ce qui a pour effet d’agrandir les yeux et de donner le sentiment d’une écoute plus attentive encore.

Deuxième message:  
je suis ouvert et disponible.

Ne croisez pas les bras, ne vous mettez pas en arrière, ne mettez pas les mains sous la table.

Au contraire, penchez-vous légèrement vers votre interlocuteur ; si vous êtes un homme et que vous êtes assis, ayez les jambes  entrouvertes plutôt que serrées ou croisées, les bras  ouverts, les mains non crispées et dans les gestes, montrez de temps en temps les paumes.

Pour accueillir quelqu'un, ouvrez les bras plus ou moins grand suivant l'importance du message que vous souhaitez envoyer. Ne dit-on pas: "j'ai été accueilli les bras grand ouvert!"

Troisième message
 j’ai confiance en vous, je ne suis pas inquiet.

Les muscles du visage seront détendus, surtout ne froncez pas les sourcils ce qui augmente la dureté du regard. 

Les mouvements des yeux seront plus lents ; évitez de balayer très vite la pièce du regard ; ayez les yeux qui sourient.

Quatrième message:  
je suis quelqu’un de pondéré et calme.

Pas de mouvements rapides des mains et des bras.

Entraînez-vous à ralentir les mouvements, ce qui aura pour effet de mettre votre interlocuteur en confiance et de le détendre.

Ne bougez pas sans arrêt les jambes sous la table si vous êtes assis. 
Ralentissez le débit de la parole.

Cinquième message:  
je suis passionné par ce que je dis.

Là, accélérez vos mouvements et aussi votre débit de paroles, mais attention vérifiez que votre interlocuteur vous suit.

En pratique. Installez-vous à la terrasse d'un café.

Au lieu d’observer la rue, observez vos voisins et essayez de relier les émotions aux  postures et mouvements du corps.

Nous parlons avec notre corps mais bien souvent nous n’en sommes pas conscient.

Il est plus facile de mentir avec des mots qu'avec le corps.

Maintenant que vous le savez, apprenez à lire les messages qu’on vous adresse et envoyez les vôtres.

 

3 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Présentation Ce site n'a aucun but mercantile et est simplement destiné à partager une passion pour la musique et tout ce qui tourne autour. Ce site milite pour le retour du vinyl, de la pipe, du picon, des espadrilles, des rouflaquettes, du zan, de Captain Beefheart et pour l'introduction de Gong au Rock'n'roll Hall Of Fame.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site